Pour avoir dévoilé une persécution islamophobe , CAGE fait face et répond aux calomnies d'un organe officiel de l'Etat français

April 28, 2022
Audio
L'organe gouvernemental SG-CIPDR, fidèle à lui-même, poursuit sa <a href="https://twitter.com/SG_CIPDR/status/1519347116447051777">propagande de désinformation</a> à l'encontre d’organisations musulmanes dénonçant la persécution dont souffrent les musulmans en France. Comme à l’accoutumée, les faits suffiront à démontrer l'islamophobie décomplexée de cet organisme dont le seul but est de blanchir l'islamophobie de l'Etat français. Tout d'abord, CAGE est une ONG indépendante, financée par sa communauté, faisant campagne contre l'islamophobie d'État et plaidant pour la justice. Nous sommes une voix de premier plan dans la lutte contre l'autoritarisme et notre travail est régulièrement cité dans des médias britanniques et internationaux. Nous avons travaillé avec des ONG de premier plan au Royaume-Uni et dans le monde. Notre travail bénéficie du soutien d'innombrables alliés, dont Julian Assange de Wikileaks, Noam Chomsky, des professeurs d'universités prestigieuses du Royaume-Uni, dont Oxford, des vétérans de l'armée américaine, ainsi que les milliers de donateurs individuels qui soutiennent notre action. Nous remarquons que le SG-CIPDR ne questionne aucunement les résultats de notre rapport démontrant que la France a mené 24 877 contrôles d’établissements musulmans et en a fait fermer 718.Sans parler des 46 millions d'euros extorqués à une communauté déjà précaire. Il s’agit d’un aveu patent de culpabilité et d’incapacité à nier ces réalités. Nous sommes loin d'être la seule organisation à dénoncer l'islamophobie française. Amnesty International, Human Rights atch, l'initiative Bridge de l'université américaine de Georgetown - pour ne citer que quelques exemples - en font de même. Et pourtant, le SG-CIPDR choisit exclusivement de cibler une organisation musulmane... Doit-on dès lors comprendre que le SG-CIPDR ne tolère la divergence et la liberté d'opinion que lorsqu'elles sont exprimées par un non-musulman ? Il est inadmissible d'instrumentaliser l’homicide de Samuel Paty par un acteur isolé afin de réprimer les campagnes pacifiques et légales par des organisateurs  de terrain. Cette allégation ne cherche qu’à terrifier les musulmans afin qu’ils fassent silence et ne s'opposent pas à des contenus incendiaires et blessants à l’encontre de leur foi et de leur Prophète bien-aimé. Notre directeur des actions extérieures, Moazzam Begg, est ici calomnié uniquement parce qu’il s’est rendu en Afghanistan afin de construire des écoles pour filles avant l'invasion. Il convient de noter que le gouvernement français a une longue histoire de "djihadisme" sélectif : rappelons qu’il a soutenu les moudjahidins afghans dans le passé, les accueillant même lors de visites d'État ! Plus récemment, il a soutenu des moudjahidines en Libye afin de renverser Kadhafi. Le SG-CIPDR mentionne notre travail antérieur mettant en lumière le cas d'Anwar Al-Awlaki - en omettant de préciser qu’il s’agissait d’un imam largement publié - et surtout que notre interaction avec lui était antérieure à son adhésion à Al-Qaeda. Une fois de plus, cela souligne le manque absolu d'intégrité du SG-CIPDR . Cet organe de propagande fait également référence à Mohammed Emwazi - comme tous les tabloïds qui ne se lassent jamais de déformer nos opinions. La vérité crue est que CAGE n'a jamais soutenu ses actions. Nous avons dit ce que beaucoup de ses amis et même son ancien professeur disaient de lui. Sont-ils également des partisans de l’EI et de ses meurtres, ou cette accusation est-elle spécifique aux musulmans exprimant  leur désaccord ? Le SG-CIPDR est un organe officiel de l'Etat et il est pourtant dirigé par Christian Gravel, ancien bras droit de Manuel Valls  lorsque ce dernier réclamait plus de "white, et de blancos" dans les rues d'Evry. Le SG-CIPDR n'est rien d'autre qu'un comité de salut public de la terreur islamophobe. Un commissariat général aux questions musulmanes, parallèle à celui en vigueur sous Vichy pour les juifs. Ces tactiques n'intimident personne et ne font que trahir la fébrilité du gouvernement. Nous n’avons aucune leçon à recevoir d’un Etat autoritaire en déclin total, raciste et islamophobe. Nous continuerons à défendre les musulmans de France, la justice pour tous, et à dénoncer l'islamophobie française. Sans relâche. Notre lutte continue. Plus fort. <strong>Lisez notre dernier rapport sur la France ici <a href="https://www.cage.ngo/we-are-beginning-to-spread-terror-report">"Nous Commençons à Répandre La Terreur” : La Persécution des Musulmans Par L’état en France</a></strong>

Download Files

No items found.

Newletter

ORIGINAL REPORTING ON EVERYTHING THAT MATTERS IN YOUR INBOX.
Pour avoir dévoilé une persécution islamophobe , CAGE fait face et répond aux calomnies d'un organe officiel de l'Etat français
Articles
Pour avoir dévoilé une persécution islamophobe , CAGE fait face et répond aux calomnies d'un organe officiel de l'Etat français
Articles